L'Acclameur | Niort
 
L'Acclameur
L'Acclameur L'Acclameur
L'Acclameur | Niort


Vivre à Niort : "A l'Est, du nouveau"


Vivre à Niort : "A l'Est, du nouveau"

La star, c’est elle

Cette grande bassine de 20 mètres de haut, légèrement évasée au sommet, surgit au milieu de la plaine. “L’Acclameur” en toutes lettres barre sa façade. Nicolas Fredon, le directeur d’équipement, nous guide dans ses dédales. Après les guichets et le comptoir d’accueil, on emprunte un couloir périphérique, le long duquel sont distribués espaces bars et commodités. L’essentiel se trouve derrière, cœur palpitant d’où vont jaillir des flots d’émotion.



La salle de spectacles est un vaste cirque de 1 300 m2

Pour des raisons acoustiques, le bois est omniprésent. C’est beau, c’est chaud. Au centre le faîte culmine à 14 mètres, mais le gradin le plus élevé ne dépasse pas les 7 mètres. L’enceinte reste à taille humaine. La scène, installée dans la longueur, autorisera une certaine intimité : “Aucun spectateur ne sera assis à plus de 25 mètres de son idole”, évalue le directeur. Intimité toute relative dès qu’on aborde la question des jauges. En version “tout le monde assis”, elle peut contenir 2 300 places maximum. Si le public du parterre est debout, la jauge peut monter à 3 500. Derrière la scène, l’envers du décor dévoile des rangées de loges confortables, des bureaux pour la production…

Un parquet de 1000 mètres carrés

En mode sport, l’Acclameur peut accueillir 3 000 supporters (4 000 en configuration gala de boxe) surplombant un parquet amovible de 1 000 mètres carrés. Les grands matchs de handball, de basket, de tennis… ont leur chaudron bouillonnant.

Attenante à cette arène, une grande salle dédiée, entre autres, à l’escalade, avec son mur de 16 mètres de haut pour 42 de large, coupe le souffle... L’ascension de “La verticale de l’Acclameur” devrait être possible avant la fin
de l’année. À côté, un gymnase accueillera des pistes d’escrime et un dojo ; entre autres, car la modularité des lieux laisse tout envisager. Ce dernier sera disponible d’ici la mi-2013.

Source + intégralité du dossier : Vivre-a-niort.com/